Ihre Browserversion ist veraltet. Wir empfehlen, Ihren Browser auf die neueste Version zu aktualisieren.

Cherches de l'aide!

Tu n'es pas coupable!

N'importe quelle forme de violence ou d'abus tu as vécu, peu importe le difficile que c'est: Tu n'es pas coupable d'avoir été abusé ou éprouvé de la violence. Dans toutes les formes d'abus et de violence la seule et unique responsabilité est de la personne que les a commis.

Tu n'es pas seul!

Dans 10% des familles suisses des enfants sont battus. 3000 à 4000 jeunes par an sont victimes d'abus sexuels pendant le sport et loisir. Combien d'enfants et d'adolescents sont, dans l'école, de loisirs et de sport, victimes de violence physique ou psychique ou d'abus sexuel? Beaucoup en tout cas et à travers toutes les couches de la société. Tu n'es pas seul avec tes expériences!

Tu peux en finir avec ton silence et parler des secrets désagréables!

Le silence des victimes est la meilleure protection pour les délinquantes. Souvent, les auteurs des crimes convainquent les victimes à garder le silence sur " leurs secret ". La peur de les dénoncer ensemble avec la peur que personne ne les croient est grande et pour la plupart ils n'osent pas en parler.
Es-tu concerné? Alors, il est important que tu saches que c'est possible d'arrêter l'abus et la violence à ton égard et a l'égard autres enfants et adolescents. C'est important que tu parles, que tu racontes ce que t'as vécu pour avoir des prouves et en finir aves les crimes.

Essaye de parler toujours et encore!

Beaucoup de personnes concernées doivent raconter le vécu à plusieurs reprises jusqu'à que quelqu'un les crois et les aide. Si cela t'arrive ne laisse pas tomber essayes à nouveau jusqu'à que tu trouves de l'aide.

Où l'on te donne la foi et obtiens de l'aide!

Confies dans un adulte, un ami ou une amie ou adresses-toi à des services de consultation. Ces personnes comprennent tes craintes et tes soucis, te conseillent et t'aident à trouver des solutions. Informations sur les prestataires de ses services, tu trouveras dans l'annuaire téléphonique ou sous d'adresses.

Tu as le droit de chercher et recevoir de l'aide!

Ne te gènes pas, en cas d'urgence de devoir t'adresser à des adultes inconnus dans la rue, dans les trams, les bus, ou a un/e enseignant/e ou de t'adresser à quelqu'un d'autre. Tu as le droit de bénéficier de l'aide et le conseil, peu importe le difficile que ça a été.